Je prendrai bien un petit noir

Alpdis et Vas-y Paulette ont rendez-vous au comptoir

Tout commence autour d’un bar, justement, en 2018. On se dit que c’est bien dommage que les événements populaires comme les courses de garçons de café ne se fassent plus. Au bout de deux ou trois verres, Paulette est chaude comme la braise. Avec l’aide de l’Union des commerçants et des artisans de Chambéry et du distributeur de boissons Alpdis, elle s’engage solennellement à remettre au goût du jour ce petit plaisir oublié. 

Qui ?  Alpdis

Quand ?  2019

Quoi ?  Événementiel / Identité de marque

Comment ?  Conception graphique / Coordination d'événement / Recherche de partenariats

C’était mieux avant

Rien que le terme “garçon de café” nous plonge dans une autre époque. Celle où aller prendre un chocolat chaud fumant en sortant du marché était synonyme de fête, celle où on connaissait le nom du patron au bar, celle où ces lieux étaient ceux où on faisait la cour à sa Douce, en espérant ses faveurs. Paulette a ce petit côté nostalgique, elle aime se souvenir des beaux moments et a réalisé une affiche aux codes d’antan, pour remettre à l’honneur ce bel événement.

Fédérer pour mieux trinquer

Remettre en route un événement comme une “Course des garçons de café” ne se fait pas seul. Même si Paulette en connaît un rayon côté boisson, elle s’est entourée d’une bande de copains pour faire de cette journée une vraie fête. L’occasion de passer un bon moment, qu’on soit coureur ou simple spectateur, et de mettre au défi des garçons et filles de café qui se connaissent bien et ont à coeur de défendre leurs couleurs. Résultat : un parcours de 2 km ponctué de supporters et une centaine de participants prêts à en découdre. À vos marques, prêt, courrez !

La suite va vous émerveiller...