Epicer ou pimenter, telle est la question

Curry House et Vas-y Paulette refont le monde, goût poulet tandoori

Créer une chaîne de restauration basée sur la street food à l’indienne, c’est le pari de Curry House. On troque le burger pour un naanwich et la salade verte pour un dal de lentilles. La mission de Paulette : partir de zéro pour créer une marque susceptible de devenir une franchise. Autrement dit : passer de la douce utopie à la réalité bien frite (avec un peu de piment en prime).

Qui ?  Curry House

Quand ?  2019 + 2020

Quoi ?  Éditorial / Identité de marque / Stratégie de communication

Comment ?  Conception graphique / Message / Site internet marchand

Le curry c’est la vie

Curry House est le nom donné aux enseignes ayant pignon sur rue en Inde. Elles sont très nombreuses, et proposent quelques plats pour un repas rapide. “Curry” donne le ton, mais propulser l’utilisateur dans l’ambiance indy au premier coup d’oeil est essentiel. Des couleurs chaudes (orangé, laiton) et une typographie assez grasse agrémentées de motifs géométriques qui pourraient se retrouver dans le reste des supports (jusqu’à la trame de bois fixée au mur, par exemple).

Iconographie : le dessin plutôt que de la photo

Opter pour des photos de produits pour le menu ou le site internet n’était pas pertinent car cela aurait apporté trop de redondance dans les visuels : un naan reste un naan. Paulette troque l’appareil photo contre une palette de crayons. Ainsi, la cohérence graphique entre tous les éléments est réelle. Leur style très dessiné et arrondi permet de trancher avec l’identité plus carrée et rigide. On amène la souplesse et la convivialité.

Déco : bollywood power

L’identité a été déclinée en une série d’affiches clairement empruntées à l’univers kitsch du Bollywood. On sort les personnages de leur contexte pour les propulser dans celui du restaurant. Pour présenter la vente à emporter, les sauces ou les plats végétariens, chaque sujet a trouvé son ambassadeur. La totalité des affiches permettant d’habiller les murs du restaurant avec une déco à la fois informative et originale.

Design d’espace : mon amour

L’enjeu dans l’ouverture d’un restaurant, c’est que ses clients comprennent facilement son fonctionnement et les produits qu’il propose. Paulette a travaillé en collaboration avec Ecora pour assurer une cohérence entre le design d’espace et l’identité de marque. Menus, vitrophanie, trame de bois… pour habiller sans surcharger.

Digital : “Je prendrai de tout, s’il vous plaît”

L’espace de Curry House étant petit, il a été très vite indispensable de développer une plateforme de vente à emporter, afin de raccourcir la file d’attente sur place et de mieux gérer la production minute en cuisine. Paulette a accompagné Curry House dans la conception graphique (UX design puis webdesign) et le développement web de la plateforme afin de proposer un outil sur mesure, correspondant parfaitement aux besoins de l’équipe.

www.curryhouse-chambery.fr

Comment ça, 250 naans ?

Pour le client, l’expérience utilisateur prend fin une fois la commande passée. Mais tout commence précisément à ce moment là côté restaurant. Paulette a donc créé en cohérence avec les besoins de l’équipe le processus permettant à l’information de se répercuter dans la cuisine du restaurant.
Le résultat : un système directement relié aux imprimantes sur place, créant ainsi un ticket de la même manière que ceux créés lors des commandes classiques, répertoriant le détail des commandes. L’équipe dispose d’une application sur iPad reliée au site, permettant de suivre le détail des commandes en cours et de prévenir les clients quand leur repas est prêt.
Kevin, à table !

La suite va vous émerveiller...